Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 05:48
Millénium 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, de Stieg Larsson

Voilà une lecture qui m'aura donné du fil à retordre ! Il m'a fallu un moment avant de me lancer dans le premier tome de cette série que l'on voit absolument partout depuis des mois et qui est considérée comme un best-seller parce que j'ai tendance à me méfier de ce genre de livres... Pourtant, j'ai fini par craquer, attirée un peu plus vers cette magnifique couverture noire et rouge à chacune de mes visites en librairie. D'ailleurs, il n'est pas resté très longtemps dans ma PAL...

L'histoire
Mikael Blomkvist travaille en tant que rédacteur pour le journal Millénium, jusqu'au jour où il publie un article diffamatoire sur Wennerström après avoir obtenu de fausses informations. Condamné à purger trois mois de prison, Mikael prend ses distances avec le journal. C'est ce moment que choisit Henrik Vanger, un riche industriel, pour le contacter. Sa nièce Harriet a disparu depuis plus de trente ans dans des conditions très mystérieuses : aucun corps n'a pu être retrouvé et sa disparition a eu lieu alors que l'île d'Hedeby, sur laquelle résident les Vanger, était isolée du reste du monde. En effet, un camion s'était couché sur le pont, bloquant tout accès à l'île. Une soixantaine de personnes étaient présentes sur l'île à ce moment et sont dont suspectes. La police n'a jamais réussi à résoudre cette énigme. Pourtant Henrik Vanger n'a jamais cessé de mener des recherches, persuadé qu'Harriet a été assassinée et que son assassin le nargue chaque année en lui envoyant une fleur le jour de l'anniversaire de la disparition de la jeune fille. Toutes les pistes semblent avoir été explorées mais Henrik compte sur les talents de Mikael pour relancer l'affaire. Et il dispose d'un argument imparable : des informations sur Wennerström qui permettraient à Mikael de se venger du mauvais tour qui lui a été joué dans cette affaire.

Que dire de ce livre ? J'ai détesté les cent premières pages dans lesquelles on lit nombre de détails sur les magouilles financières des uns et des autres. Le livre a bien failli me tomber des mains plusieurs fois mais j'ai persévéré puisque j'avais lu de nombreux articles disant que le début pouvait sembler long. Bel euphémisme, il m'a fallu plusieurs jours pour atteindre péniblement la centième page. D'ailleurs, je m'ennuyais tellement que j'ai lu deux autres livres entre temps, alors que je mène très rarement plusieurs lectures de front !

J'ai eu un regain d'intérêt lorsque Mikael rencontre Henrik Vanger et que celui-ci lui expose l'énigme concernant sa nièce. Seulement, j'ai été gênée par la multitude des personnages qui forment le clan Vanger, ayant beaucoup de mal à me repérer parmi eux, malgré les schémas proposés par l'auteur ! Tous apparaissent en même temps, et le lecteur n'a pas le temps d'assimiler les liens qui unissent tel et tel membre de la famille, que d'autres cousins surgissent... Certes, nous avons affaire à une trilogie, et il y a donc pas mal de choses à mettre en place, mais j'ai trouvé cela assez maladroit.

Bref, ça commençait plutôt mal... Jusqu'à ce que Lisbeth Salander entre véritablement en scène et vienne épauler Mikael dans son enquête. J'ai été littéralement conquise par ce personnage : Lisbeth est asociale, elle a le corps couvert de tatouages et de perçings et elle est considérée comme une malade mentale. Pourtant lorsqu'il s'agit de faire des recherches, personne ne semble pouvoir l'égaler : aucune information ne lui échappe, aucun détail ne lui reste inconnu. Et peu à peu ces deux personnages, qui forment un duo de choc, font des découvertes qui vont les mener jusqu'à une vérité que nul n'aurait imaginée. L'intrigue est très bien construite et à aucun moment, je n'ai eu de soupçons sur ce qui s'était réellement passé ; je suis allée de découvertes en découvertes et j'ai lu la deuxième moitié du livre sans pouvoir le refermer.

Dans l'ensemble, mon enthousiasme concernant la deuxième partie du livre l'emporte puisque je pense que je lirai le deuxième tome ( même si je ne vais pas me précipiter dès demain pour l'acheter...) et j'irai sans doute voir le film dont la sortie est prévue cette année.

J'ai lu ce roman dans le cadre du défi : Littérature policière sur les cinq continents, catégorie Europe.

Cette chronique de lecture est originellement parue le 22 mars dans Les carnets de Pimprenelle, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Pimprenelle.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pimprenelle - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Val 22/04/2009 21:42

Lisbeth Salander est vraiment le seul personnage que j'ai aimé dans l'histoire. Mikael et Lisbeth forment un bon duo mais je n'ai pas reussi à rentrer dans l'histoire.J'attendais de ce livre plus qu'il n'a pu m'en donner.Si le hasard me dépose le tome 2 entre les mains, je le lirai ... peut être

Jess 18/04/2009 22:48

J'ai terminé le livre vendredi et quand je lis ton article, je revois ma propre critique, à peu de choses près ! J'ai également trouvé que le début était tiré en longueur et une fois rentré dans le feu de l'action, j'ai tout simplement ADORÉ !!!Je ne vais sûrement pas tarder à lire le tome 2 !Très chouette blog en tout cas ! À très bientôt sur la toile ;)Jess

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories