Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 00:00
A child book of true crime, de Chloe Hooper
(Un vrai crime pour enfant)

Une quatrième de couv' plutôt tentante - « tour de force », « combine roman policier, roman d'apprentissage, roman historique et conte (cruel) pour enfants », « réflexion sur la mécanique de l'écriture », « multiples récits enchâssés », « élégance raffinée », « humour caustique » - tout à fait le genre de roman susceptible de me plaire donc et qui me paraissait hautement original, et malgré quelques avis mitigés que j'avais déjà repérés sur le Net, je me suis ruée dessus à la première occasion, persuadée que ce roman me correspondrait, et curieuse de découvrir cette oeuvre d'une jeune romancière australienne (29 ans à l'époque de sa parution).

Malheureusement, même s'il n'y a rien de vraiment mensonger dans la présentation de l'éditeur, ce roman ne m'a pas retournée comme je l'espérais et m'a même passablement ennuyée par moments... Rien à redire pourtant sur le style très maîtrisé de l'auteur, ni sur sa performance dans la réalisation de ce récit à plusieurs niveaux de lecture.

J'ai même trouvé le développement de l'intrigue plutôt original et finement élaboré :
- L'histoire tourne autour d'un meurtre local impliquant une histoire d'adultère datant d'une dizaine d'années et dont une écrivaine a exploité le thème dans son dernier roman.
- Parallèlement, Kate, une institutrice qui a une aventure avec le mari de cette romancière, mène une réflexion sur les similitudes inquiétantes entre son histoire et celle de la jeune femme assassinée il y a plus de 10 ans.
- S'amorce une sorte d'enquête psychologique sur les circonstances réelles liées à ce meurtre et les intentions douteuses de la romancière.
- Et encore parallèlement, le lecteur suit l'histoire de ce meurtre selon le point de vue de toute une floppée d'animaux australiens (oui, oui) (un petit côté Qui a tué Glenn? de Leonie Swann ici avec des animaux qui parlent et tout le bazar).

Original donc et plutôt intéressant, d'autant plus que par dessus tout ça, on a droit à une petite virée historique à travers la Tasmanie où se déroule cette histoire (très instructif culturellement parlant donc), sauf que l'auteure s'éparpille un peu trop en nous proposant maintes conjectures sur le déroulement et les motifs du meurtre, et qu'au bout d'un moment, ces élucubrations psychologiques deviennent lassantes, on a l'impression de faire du surplace dans l'histoire et personnellement, j'ai fini par m'y désintéresser presque totalement au bout d'un moment.

Je disais plus haut que la présentation de l'éditeur n'était pas mensongère et c'est vrai, dès les premières lignes en fait j'aurais dû me méfier (mais en fait je n'y avais pas fait très attention), ces mots « sous les apparences d'une histoire classique d'adultère et de vengeance » auraient dû sonner l'alarme chez moi, ce genre de thème n'est pas du tout ma tasse de thé, ce qui expliquerait aussi que dès les premières pages, j'ai été très peu disposée à bien accueillir ce récit et que je ne suis peut-être pas du coup très objective dans mon appréciation de ce roman (qui débute allègrement par une scène d'adultère comme ça ne m'intéresse pas d'en lire - et si ça ne faisait que débuter...).

À noter en revanche toutes les réflexions enfantines sur la vie et la mort, les rêves, la notion de l'au-delà, du Bien et du Mal, et sur plein d'autres thèmes encore, révélatrices de la psychologie des enfants et recueillies par notre personnage principal, qui est rappelons-le, institutrice. Ce sont des passages très touchants et amusants, particulièrement intéressants et qui expliquent également une des raisons d'être de ce roman.

Cette chronique de lecture est originellement parue le 5 avril dans Lecture sans frontières, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles d'A Girl from Earth.

Partager cet article

Repost 0
Publié par A Girl from Earth - dans Océanie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories