Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 06:19
Visa pour Shanghai / QIU Xiaolong
Liana Levi, janvier 2003, 341 pages

4ème de couverture : « Il y a ceux qui veulent rejoindre les États-Unis coûte que coûte, parfois même au prix de leur vie. Et celles qui veulent parcourir le chemin inverse pour démanteler les réseaux qui jettent sur les côtes des cargos chargés d'hommes. Mais il ne suffit pas d'aller à Shanghai pour contrer les puissantes triades. Car la donne est embrouillée, comme le sont les relations... internationales. Washington doit ramener la femme d'un passeur chinois, Pékin veut sauver la face, la femme du passeur a disparu ; et le camarade inspecteur Chen, appelé à l'aide par le Parti, n'entend pas lâcher une affaire en cours pour les beaux yeux du FBI. »

3ème étape : l'Asie !
J'avais déjà lu une des aventures de l'inspecteur Chen (Mort d'une héroïne rouge) que j'avais bien aimée alors le défi Littérature policière sur les 5 continents m'a fourni l'occasion de lire la suite.
Nous retrouvons ici l'inspecteur Chen, « cadre du Parti à l'avenir prometteur », bon policier, bourré de qualités humaines et également poète à ses heures, dans une situation un peu particulière.
En effet, il doit mener la première enquête conjointe entre la Chine et les États-Unis. Pour cela, Chen doit collaborer avec une enquêtrice américaine, agent du FBI. Mais très vite, il comprend que ce que lui demandent ses supérieurs, c'est surtout de jouer le guide touristique pour sa coéquipière et lui montrer la Chine sous son jour le plus favorable.
J'ai aimé cet aspect de l'enquête, le regard lucide de QIU Xiaolong sur la Chine mais également les États-Unis, les « prises de bec » lorsque chacun défend les convictions de son pays. J'ai aimé aussi la manière dont ils arrivent à faire de leurs différences une synergie pour mener à bien l'enquête.
Sans oublier bien sûr les personnages secondaires toujours aussi intéressants : le Vieux Chasseur, l'inspecteur Yu, le secrétaire du Parti Li... Et la description des us et coutumes de la Chine, pays que je connais très peu.
Par contre, petit bémol, ce qui m'avait charmée par son originalité lorsque j'ai lu Mort d'une héroïne rouge, m'a agacée dans ce roman. Il s'agit du penchant poète de l'inspecteur Chen. Ses envolées lyriques au beau milieu d'une investigation policière m'ont semblé cette fois-ci inappropriées, déplacées et ennuyeuses...

Cette chronique de lecture est originellement parue le 31 mai dans Le grand nulle part, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Restling.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Restling - dans Asie
commenter cet article

commentaires

Le vent sombre 05/07/2009 13:21

Je ne remettais évidemment pas en cause les règles de votre défi, je m'étonnais seulement de ce choix pour Qiu, alors qu'il existe un certain nombre d'auteurs asiatiques, écrivant en première intention pour un public asiatique et traduits en France, ce qui me semblait plus intéressant.Vous m'aviez déjà fait parvenir assez tôt une invitation pour participer à ce défi, que je n'aurai pu honorer – question de temps – qu'en recyclant des chroniques existantes de mon site, ce qui ne me paraissait pas très honnête. Je suis moi-même engagé dans le défi d'Épuisement de la collection Rivages lancé sur le site Noir Bazar, plus tous mes autres travaux, ce qui m'interdit une participation active et originale à votre défi, dont je suis toutefois avec attention les développements.

Catherine 05/07/2009 22:41


Dommage... Le défi perd un participant intéressant.


Le vent sombre 04/07/2009 11:38

Il est assez étonnant de placer Qiu dans le domaine Asie alors qu'immigré de longue date aux USA, il écrit en anglais et clairement pour un public anglo-saxon. Et c'est évidemment encore plus le cas dans celui-ci, où il n'a pas grand chose à faire dire ou faire faire à son enquêteur, à part du tourisme pour sa collègue américaine dans la ville de Shanghaï. Heureusement qu'il y a les personnages secondaires !

Catherine 05/07/2009 12:28



Réponse de Catherine à Le vent sombre : il est parfois ardu de classer un auteur... Par exemple, Alexandre McCall
Smith est né au Zimbabwe et sa série sur Mma Ramotswe se déroule au Botswana : c'est donc un auteur africain, mais il est aussi d'origine écossaise et une participante l'a d'ailleurs choisi pour
l'Europe (ce que j'ai accepté). En ce qui concerne Qiu Xiaolong, je ne savais pas qu'il était exilé aux States, mais il est né en Chine (et reste sûrement Chinois) donc cet auteur est OK pour
l'Asie. Le défi reste quand même assez souple, ce n'est pas un carcan ! De plus, ton intervention a permis de faire connaître ton blog que je vais rajouter dans les pages de liens. Souhaites-tu
participer au défi ?



Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories