Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 07:36
Bluebottle, de James Sallis
Gallimard, La Noire, janvier 2005, 212 pages
Traduit de l'américain par Isabelle Maillet

Résumé
« Tu te rappelles ce qui s'est passé, Lew ? De la tête je lui ai signifié que non. - Des bribes, des fragments qui ne s'emboîtent pas. Des images. Une partie de ce que je me rappelle ressemble plus à un rêve qu'à la réalité. – T'as rencontré une femme dans un bar du centre ville. Elle t'a raconté qu'elle était journaliste. Des visions fugaces ont surgi. Jupe en jean, veste en soie. Un œil qui m'observait à travers un verre de scotch. Verre pas trop propre, scotch aussi râpeux que de l'alcool à 90° ; ce genre de bar, quoi. - T'es resté là-bas un peu plus de trois heures, a poursuivi Don. Buster Robinson jouait. La dame avait pris goût à la musique, apparament. Elle avait pris goût a quelque chose, en tous cas. Depuis à peu près un mois, c'était devenue une habituée de Poydras. – Mais elle n'y avait jamais mis les pieds avant. – Pour autant qu'on le sache, personne ne l'avait vue jusque-là. Et pas un seul journal ne la connaît à cent cinquante kilomètres à la ronde. » C'est bien pourquoi on se demande qui a bien pu la tuer (et blesser grièvement Griffin, qui se réveille aveugle temporairement) à la sortie du bar. Une fois remis sur pied, Lew va se coller à cette bien étrange affaire, qui le mettra en relation avec de drôles d'habitants de La Nouvelle-Orléans.

Avis libraire
Une fois de plus James Sallis est somptueux. Lisez les trente premières pages et vous serez conquis. Avec son style si particulier et flamboyant, Sallis vous emmène bien loin des sentiers classiques du roman noir. Tout est grand et on commence sérieusement à manquer de superlatifs pour vous dire tout le bien qu'on pense de Sallis. Pourtant, on se dit que nos chroniques ne sont pas si bien faites car vous êtes nombreux à méconnaître une des plus belles voix du roman noir américain. Alors comblez vos lacunes, filez acheter, et lire Sallis, vous ne pourrez pas être déçus.

Cette chronique de lecture est originellement parue dans Entre deux noirs, site de cette librairie (spécialisée dans le polar) sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Christophe.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Christophe - dans Amérique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories