Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 07:29
Quarante mots pour la neige, de Giles Blunt
Pocket Thriller, décembre 2004, 452 pages
ISBN 978-2266141291

« Une larme tomba par terre. Mari assassiné, fille assassinée. Les Inuits, dit-on, ont quarante mots pour décrire la neige. Au diable la neige, songeait Cardinal, ce dont l'homme a besoin, c'est de quarante mots pour le chagrin. Affliction, douleur, mal, peine, souffrance, tristesse... Cela faisait bien peu pour cette mère clouée dans le silence d'une maison désertée par la vie. »

L'histoire ?
À Algonquin Bay, petite ville située dans le grand nord canadien, le corps d'une adolescente, cristalisé par le froid, est découvert à l'entrée d'un puits de mine laissé à l'abandon. Le sergent Cardinal et son associée Delorme sont chargés de l'enquête. D'autres meurtres similaires vont les mettre sur la piste d'un serial-killer.
Même si le meutrier laisse des traces précieuses, celui-ci restera longtemps dans l'ombre. Mais le temps presse pour les agents de la brigade criminelle d'Algonquin Bay, surtout lorsqu'ils apprennent qu'une nouvelle victime est entre les mains du bourreau...

Un thriller haletant.

Ma note : 4/5

J'ai vraiment apprécié cette lecture. J'ai douté au début, trouvant les personnages creux, l'histoire dénuée d'originalité. Mais une fois la piste du serial-killer lancée, les événements et découvertes s'enchaînent jusqu'en toute fin de roman.

Ce qui m'a plu...
Le rythme soutenu de l'intrigue.
L'enquête interne à propos d'un des agents et les révélations qu'elle engendre ; celle-ci vient s'ajouter à l'intrigue principale du roman.
Le jeu des indices : fausses pistes, pistes sérieuses écartées, rebondissements, révélations, ...
L'atmosphère pesante, renforcée par des conditions climatiques extrêmes.

J'ai moins aimé...
M'accrocher à la lecture, au début du roman.
Quelques passages assez malsains peuvent rebuter certains lecteurs.


J'ai lu ce livre dans cadre du défi Littérature policière sur les 5 continents.

Mes destinations sont les suivantes :
Afrique : Congo : Achille NGOYE, Sorcellerie à bout portant
Amérique : Canada : Giles BLUNT, Quarante mots pour la neige
Asie : Chine : QIU Xiaolong, Le très corruptible mandarin
Europe : Russie : Boris AKOUNINE, Azazel
Océanie : Nouvelle-Zélande : Marsh NGAIO, Cauchemar à Waiatatapu

Cette chronique de lecture est originellement parue le 17 mai dans Lectures givrées, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Schneeweiss.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Schneeweiss - dans Amérique
commenter cet article

commentaires

sylvie 02/09/2009 15:03

Quelle belle surprise de voir un avis sur un livre de cet auteur. On entend jamais parler de lui pourtant ses thrillers sont très efficaces. Moi aussi j'avais beaucoup aimé ce livre ainsi que " Un témoin privilégié".

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories