Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 00:15

Predateurs.jpgPrédateurs, de Maxime Chattam

Pocket, mai 2009, 569 pages, ISBN 978-2-266188784

 

Maxime Chattam est le pseudonyme de Maxime Drouot, auteur français de thrillers. Au cours de son enfance, il fait de fréquents séjours aux États-Unis, pays qui lui inspira ses premiers romans. Àl'université, il suivra une formation en criminologie où il apprendra les rudiments de la psychologie criminelle, de la police scientifique et technique et de la médecine légale. Ces connaissances lui serviront dans l'écriture de ses livres. Son premier roman, Le cinquième règne, est récompensé par le prix du roman fantastique du Festival de Gérardmer. Vient ensuite la Trilogie du Mal qui a conquis le public. Prédateursest le second tome du Cycle de l'Homme. Les trois romans de ce cycle peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre.

 

Le débarquement de juin 1944 est imminent. Dans ce climat de tension extrême, le cadavre d'un soldat atrocement mutilé est retrouvé sur l'un des navires américains. Une petite équipe de la Police Militaire menée par le lieutenant Frewin et l'infirmière Ann Dawson va mener l'enquête. Alors que les combats commencent, le tueur ne s'arrête pas là et les cadavres torturés s'enchaînent.

 

J'ai bien aimé ce livre. À chaque chapitre, on s'attend à un nouveau rebondissement. C'est très efficace pour entretenir le suspense. L'auteur nous entraîne sur tellement de fausses pistes qu'on s'y perd. Je me suis d'ailleurs concentrée sur une piste peu exploitée en me disant « Pfff ! Trop facile ! J'ai trouvé qui est le sérial killer ! ». Bon, je dois avouer que je me suis un peu trompée... Ce n'était pas tout à fait ce dont j'avais pensé.

 

J'ai apprécié aussi les personnages avec leurs doutes et leurs parts d'ombre. Chacun cache un secret qui ne sera bien sûr dévoilé qu'à la fin pour entretenir le mystère. Ça ajoute en plus des noms à la liste de suspects. On finit par soupçonner tout le monde sans exception !

 

Un autre point positif pour moi est le cadre de tous ces meurtres, la guerre. On ne peut s'empêcher de faire un parallèle entre les atrocités des combats et la cruauté des meurtres. La violence est présente partout et est perpétrée par tous, pas seulement par le tueur.

 

Par contre, certains passages où les enquêteurs dissertent sur la psychologie du tueur m'ont paru un peu longs et ennuyeux. Quant aux descriptions des meurtres, il faut avoir le cœur bien accroché ! Ça va crescendo dans l'horreur. Âmes sensibles s'abstenir. La cruauté des meurtres m'a rappelé le film Hannibal Lecter.

 

Bref, j'ai passé un bon moment en lisant ce roman. Si vous ne craignez pas la description de meurtres sanguinolents et de tortures, je vous le conseille. Je pense d'ailleurs que si l'occasion se présente, je ne dirai pas non à la Trilogie du Mal dont j'ai lu pas mal de bons commentaires d'internautes.

 

[Une chronique de lecture de Pélie]

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pélie - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories