Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 00:05

MaisonMort.jpgLa maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino
Actes Sud / Actes noir, avril 2010, 254 pages, ISBN 978-2742789511

Quand vous lirez l'article de Claude Le Nocher sur ce livre, vous comprendrez pourquoi je me suis jeté dessus. Et j'espère qu'après mon article, vous ferez de même. Car c'est un excellent livre de mystère et de suspense.

Sayaka Kurahashi est sortie avec le narrateur pendant six ans. Puis ils se sont séparés. Ils se retrouvent lors d'une réunion d'anciens élèves. Elle s'est mariée à un commercial qui s'appelle M. Nagano, qui est en voyage d'affaires pendant six mois, et a une fille de trois ans. Bien qu'ils ne se soient pas parlé pendant cette réunion, elle lui téléphone quelques temps plus tard pour lui demander un service.

Le narrateur s'imagine renouer avec son amour de jeunesse et il accepte un rendez vous dans un petit bar. Elle lui explique alors qu'elle n'a aucun souvenir avant l'âge de cinq ans. Elle n'a aucune trace de cette tendre période, ni relevé scolaire, ni photographie. Après la mort de son père, elle reçoit un plan indiquant une maison perdue dans les montagnes et une clé à tête de lion. Elle lui demande alors de l'accompagner. Il accepte bien volontiers, d'autant plus qu'il aperçoit des cicatrices sur son poignet gauche qui laissent penser qu'elle a essayé d'attenter à sa vie.

Arrivés sur les lieux, ils découvrent une maison qui a été condamnée. Seule une petite porte qui donne sur la cave peut être ouverte par la clé à tête de lion. N'écoutant que leur curiosité, ils entrent dans une maison qui n'est plus habitée depuis un certain temps. Toutes les horloges ou pendules ou montres se sont arrêtées sur onze heures dix. Les pièces indiquent que la maison a été habitée par un couple et un garçon. Puis ils découvrent le journal intime du petit garçon, Yusuke Mikuriya.

Voici l'exemple même du livre simplissime et complexe à la fois, et donc génial. Comment, à partir d'un huis-clos, faire une enquête prenante, avec des personnages touchants, une ambiance angoissante et un sujet à faire froid dans le dos. Vous l'aurez compris, il faut lire ce livre, il faut le dévorer, c'est génial.

Tout d'abord, c'est une enquête en huis-clos. Les deux personnages vont trouver des indices et essayer d'interpréter ce qu'ils trouvent ou découvrir ce qui est entre les lignes du journal intime du petit garçon. Et puis, il y a les deux personnages si vivants, si humains, cherchant à se débattre avec une vérité qui leur échappe. Enfin, il y a l'ambiance. L'auteur est très doué pour nous faire ressentir cette maison isolée au milieu des bois en plein milieu de la nuit.

Et tout ces ingrédients fonctionnent avant tout grâce à la magie et au talent de Keigo Higashino, car tout y est suggéré, minuté. Le puzzle y est assemblé pièce par pièce de façon subtile. Et c'est tellement bien construit que l'on ne s'aperçoit de rien, on se laisse emporter du début jusqu'à la fin en se laissant guider par l'histoire.

Pendant un moment, j'ai été tenté de comparer ce roman avec du Agatha Christie (je veux dire les très bons Agatha Christie). Mais en fait, cela va plus loin, c'est plus fort, avec une réflexion sur la mémoire, sur ce que l'on veut bien retenir de notre vie (comme il est dit sur la quatrième de couverture). J'aurais pu aussi comparer cette Maison à certains huis-clos que les Japonais ont sorti au cinéma. Car l'ambiance vous prend vraiment à la gorge.

Voilà. Je n'arrive pas à exprimer mieux pourquoi et comment cet auteur arrive à nous enfermer dans ses filets, alors la seule chose que je peux dire pour finir, c'est que c'est un excellent suspense et que vous devez le lire.

Ce livre a été lu dans le cadre du défi Littérature policière sur les 5 continents pour l'Asie.

Cette chronique de lecture est originellement parue le 3 juin dans Black novel, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Pierre.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre - dans Asie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories