Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 00:39
AlienistePoche.jpgL'aliéniste, de Caleb Carr
Pocket, janvier 2004, 574 pages

Voilà un moment que ma copine Gio me l'a prêté afin que j'honore mon défi Littérature policière sur les 5 continents. Et comme Karine et Leiloona étaient partantes pour une lecture commune, il devenait impossible de repousser cette découverte.

De quoi ça parle
À New-York à la fin du XIXe siècle, un meurtrier sème les cadavres d'enfants prostitués abominablement mutilés. Mais le sort de ces enfants n'émeut personne et les massacres auraient pu continuer en toute impunité si Théodore Roosevelt, préfet à l'époque, n'avait pas décidé de faire mener l'enquête à des personnes en qui il a toute confiance.
Et c'est une équipe en marge et hors du commun que le lecteur va suivre : Moore, le chroniqueur criminel, Kreizler, le médecin versé dans les maladies mentales mais également Sara, une des premières femmes à exercer dans la police.
Ce roman nous entraîne dans une intrigue palpitante qu'on voit à peine passer malgré ses 570 pages.

Ce que j'en ai pensé
C'est un bouquin génial que j'ai bien eu du mal à lâcher. Il cumule de nombreuses qualités : l'intrigue est très bien menée mais on découvre également de nombreuses choses sur les méthodes d'investigation ainsi que sur les recherches au niveau de la psychologie à la fin du XIXe siècle. En effet, j'ai été surprise de découvrir qu'à cette époque les empreintes digitales n'étaient pas considérées comme une méthode fiable d'identification, mais aussi que les médecins traitant de psychologie étaient presque des parias considérés comme des illuminés.
Hormis un petit ralentissement du début de la troisième partie et quelques micro-éléments du dénouement qui ne m'ont que moyennement convaincue, je dois dire que ce roman est une réussite. Toute l'enquête est basée sur les prémices des techniques des profilers. Et je dois dire que j'adore ce type d'investigation et d'enquête. (J'en entends certaines glousser dans l'assistance...).
Les personnages sont efficacement campés et les personnalités de chacun servent à merveille l'avancée de l'enquête. L'auteur a également réussi à rajouter une petite touche d'amour (malheureuse), ce qui rend les personnages encore plus humains et réalistes.

Voilà un livre qui a attendu bien trop longtemps sur ma PAL ! Un polar haletant et documenté, vraiment !

Cette chronique de lecture est originellement parue le 23 janvier 2010 dans Mille et une pages, blog sur lequel vous pouvez lire d'autres articles de Stéphie.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stéphie - dans Amérique
commenter cet article

commentaires

Stephie 27/01/2010 08:51


Merci beaucoup :)


Présentation

  • : Littérature policière sur les 5 continents
  • Littérature policière sur les 5 continents
  • : Suite au défi 'Littérature policière sur les 5 continents' lancé en décembre 2008 sur 'La culture se partage', ce blog - créé le 1er janvier 2009 - centralise les articles concernant ce défi pour en faciliter la lecture et les liens vers les blogs d'origine.
  • Contact

Ebuzzing

http://www.wikio.fr

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Culture

Wikio - Top des blogs - Littérature

Recherche

Où ?

litteraturecompteur site internet
Locations of visitors to this page
Retour à l'accueil
Me contacter : cliquez sur 'Contact' ci-dessous
.

Archives

Catégories